Featured Posts
Rechercher

Le Balaïtous (65)


Le Balaïtous, autre mythe pyrénéen.

Soyons clair, ce sommet n'est pas si difficile que ça, mais attention il faut être vigilant car des passages sont assez techniques notamment lorsqu'on s'attaque à la grande diagonale. Une corde n'est pas superflue.

Plusieurs possiblités s'offre à nous: soit on part du caillou de Socques et bivouac à Arrémoulit, ou on franchit le col du Soulor, pour basculer sur Arrens-Marsous, et se diriger vers le barrage du Tech et se garer au parking de Bédout.

De là on peut bivouaquer ou dormir au refuge de Larribet.

Vous l'avez compris, cette rando peut se faire sur 2 jours, mais elle est aussi modulable sur une journée, car on peut se contenter des lacs de Batcrabère et Micoualou, ou pousser jusqu'au col Noir qui offre une superbe vue sur le Balaïtous, le Palas, les lacs d'Arriel etc..

De mon coté avec deux potes un peu fêlés, nous l'avons fait sur une journée par le refuge de Larribet.

Pour ceux qui aime la minéralité, la beauté sauvage et l'endurance, cette rando va vous convenir.

Direction Arrens-Marsous, et continuer jusqu'au bout de la route du barrage du Tech, et se garer sur le parking du plan d'Aste, près de la Maison du Parc.

Le sentier débute au bout du parking, à gauche de la Maison du Parc.

Suivre le large sentier balisé qui traverse la rivière et monte en lacet dans la forêt.

En sortant de la forêt, le sentier continue jusqu'au lac de Suyen.

Contourner le lac par la gauche., puis après, à une bifurcation, emprunter le sentier de droite qui suit le fond du vallon, direction Sud.

Au bout d'environ 40 minutes, on arrive à la cabane de Doumblas.

C'est une petite cabane ouverte de 4 places. Jolie toue (abris sous roche) à 50m.

Traverser la rivière, et poursuivre en montant sur la droite.

Le sentier grimpe à travers un ravin boisé, puis remonte le fond de vallée à proximité du ruisseau de Larribet.

On traverse à nouveau le ruisseau, puis on arrive au refuge de Larribet.

Comptez 2h pour 600m de dénivelé.

Du refuge, suivre le panneau Sud-Ouest qui indique le lac de Batcrabère.

Comptez 45 minutes pour 100m de dénivelé supplémentaire.

Pour ceux qui ne veulent pas gravir le Balaïtous, ils pourront s'arrêter là et revenir sur leur pas.

Pour les autres, continuer ce topo.

Toujours Sud-Ouest, on continue vers les lacs de Micoualou, puis le col Noir.

Depuis les lacs de Batcrabère, comptez 25 minutes pour les lacs de Micoualou, pour 150m de dénivelé.

Pour le col Noir, depuis les lacs de Micoualou, comptez 1h pour 280m de dénivelé.

Poursuivre à flanc vers le Sud-Est en descendant d'environ 50m.

On évolue ensuite presque à plat en se dirigeant vers une longue pente d'éboulis.

Gravir la pente pour rejoindre l'abri Michaud.

Prendre à gauche un couloir d'éboulis au pied d'une paroi rocheuse pour rejoindre la crête frontière.

Se diriger Nord et La grande diagonale se dévoile à nous.

La longue vire s'élève sur la paroi presque verticale.

Bien rester concentré car elle nécessite cependant de l'attention.

Prendre garde notamment aux chutes de pierre.

Attention de ne pas partir trop à gauche, sinon on arrive à la brèche des isards.

Au-delà de la vire, on s'engage dans une cheminée assez facile mais qui nécessite l'utilisation des mains et qui amène au sommet.

Panorama à 360° sur les sommets Pyrénéens français et espagnols.

Le retour se fera par le même itinéraire que l'aller.

NB: souvent il y a un gros névé au pied du col Noir, quand on arrive par le refuge de Larribet, et si vous n'êtes pas équipés, vous pouvez passer par les Passes de la Barane.

1800m de dénivelé, 24km, Pour 15h de rando.

Niveau Randonneur pour le refuge, Expérimenté pour les lacs, Montagnard pour le Balaïtous

Recent Posts
1/42
Recherche par Tags
Bulletin avalanches
 Météo
Webcam Pyrénées
  • Facebook Classic
Cabanes et Refuges

© 2015 by James Pignoux . Proudly created with Wix.com