Featured Posts

Mont Perdu (Espagne)

June 22, 2017

Le 3ème sommet des Pyrénées se mérite, et le couloir final n'est pas à prendre à la légère.

 

Départ depuis le refuge de Goriz, où nous avons dormi, car la veille nous venions de faire la Faja de las Flores (Vire des fleurs).

 

S'orienter Est, puis Ouest, mais les cairns sont nombreux, et difficile de se tromper.

 

Ça monte raide d'emblée, et la progression se fait à travers de gros blocs.

 

Le Cylindre du Marboré est omniprésent sur la gauche pendant toute la randonnée.

 

Juste avant d'arriver à la cascade de Goriz, il y a une petite cheminée à gravir sur la droite, mais sans difficulté.

 

On continue jusqu'au petit lac Glacé, et le Mont Perdu s'impose à nous.

 

Le couloir est très enneigé et hyper raide.

 

Crampons et piolet sont obligatoires aujourd'hui.

 

Peu de monde pour cette ascension et c'est tant mieux, car il faut être vigilant.

 

Se diriger vers le couloir, et une ancienne trace étant encore visible vers la paroi gauche, nous avons opté pour la suivre.

 

Passage en dévers, mais la neige est juste comme il faut pour les crampons.

 

On arrive à un petit col, et il suffit de le gravir flanc Ouest pour atteindre le sommet.

 

Panorama grandiose sur le canyon d'Odessa, sur la "famille" Marboré", le Taillon, et une vue imprenable sur le Cylindre.

 

L'itinéraire reprend le même chemin que l'aller jusqu'au refuge de Goriz.

 

Du refuge, s'orienter Sud en prenant le GR11.

 

On peut aussi prendre les clavijas pour être plus direct et s'orienter vers la cascade de Cola de Caballo.

 

Nous avons préféré dérouler tranquillement en suivant le GR11.

 

Il suffit de suivre le rio Arazas et d'admirer les nombreuses cascades.

 

Paysage féérique et heureusement car la descente jusqu'au parking de la Pradera est longue.

 

1320m de dénivelé, 24 km, pour 10h30 de rando.

 

Niveau Montagnard

Please reload

Gialia-Apikia (Andros-Cyclades)

July 28, 2019

1/10
Please reload

Recent Posts

February 16, 2020

February 15, 2020