Featured Posts
Rechercher

Pics de Musales et Sancha Collons


Vive l'Espagne et la garantie d'avoir du soleil quand en France le temps est nuageux, à condition d'être dans un flux de Nord-Ouest.

Randonnée effectuée avec mon pote Jean.

Ce circuit est fractionnable et s'adapte à chacun, selon son niveau.

En effet, trois choix possibles, puisque ce parcours amène à l'ibonciecho (petit lac), puis au pic de Musales, et enfin au pic Sancha Collons.

Direction le Pourtalet, puis Formigal et Sallent de Galego, et se garer près de la centrale hydro-électrique de l'embalse de La Sarra.

Se diriger Sud, puis Sud-Est pour prendre la piste où se trouve un panneau qui indique l'ibonciecho.

On coupe régulièrement la piste, et des cairns sont bien présents pour indiquer une sente très agréable à travers une forêt de pins.

Le sentier amène sans problème à la majada de Sancha Collons, facilement repérable grâce à l'immense panneau solaire.

On continue Nord, en laissant ensuite la piste vers l'Ouest en prenant la sente bien cairnée, pour arriver à l'Ibonciecho.

Pour atteindre ce joli petit lac, comptez 2H15, pour 850 m de dénivelé.

Ceux qui veulent continuer pour l'ascension du pic de Musales, on laisse le lac sur la droite pour se diriger plein Ouest vers un faux col.

On traverse un pierrier en dévers, pour ensuite retrouver un cheminement plus évident.

Il suffit de suivre la crête sur la gauche pour atteindre le sommet du Musales.

Comptez 1H15 depuis l'Ibonciecho, pour 420m de dénivelé.

Pour ceux qui ne veulent pas aller plus loin il faut reprendre le même itinéraire pour amorcer le retour.

Pour les autres qui veulnt aller faire l'ascension du pic Sancha Collons, continuez ce topo.

NB : Au départ, nous n'avions pas prévu ce sommet, mais c'était trop tentant, et franchement, on ne le regrette pas.

On redescend la crête, puis on se dirige plein Est pour traverser en dévers un grand pierrier.

Pour éviter de redescendre trop bas, il faut rester à la base de la crête.

Vers 2576m, nous décidons de prendre une cheminée sur notre gauche, Nord-Est, mais il va s'avérer que non seulement elle est raide avec un pourcentage moyen de 55%, et le bon rocher alterne avec le pourri!.

Il faut bien vérifier ses prises.

On peut éviter cette cheminée, en poursuivant le pierrier qui amène sur une croupe herbeuse et qui permet d'atteindre le sommet plus facilement.

Prudence dans la cheminée et arrivé sur le fil de la crête, il faut redoubler de vigilance et assurer ses appuis.

Du sommet, un panorama à 360° s'offre à nous avec une vue sur la sierra de Partacua, les pics d'enfer, les lacs de Respomuso et Campo Plano, la Peña Sabocos....

Du sommet, on redescend la crête par son flanc Sud, puis On prend un pierrier Sud-Est, puis plein Sud.

Aucun balisage, aucune sente visible, mais le cheminement est évident puisqu'on se trouve entre deux barres rocheuses.

C'est le Paseo de la Cubetilla.

Il faut atteindre un vallon herbeux, puis Ouest pour retrouver enfin un sentier qui amène au fameux panneau solaire.

Pour raccourcir, on s'engage dans un autre petit vallon sur la gauche, Sud-Ouest et on a en visuel la piste que l'on va retrouver , pour reprendre l'itinéraire de l'aller.

Pour cette partie il faut mettre les mains pour désescalader.

NB: Pour ceux qui ne veulent faire que le pic Sancha Collons, je conseille de prendre l'itinéraire dans le sens contraire et d'effectuer l'ascension par son versant sud, qui ne présente aucune difficulté.

Cependant, je rappelle qu'il n'y a aucun balisage et aucune sente visible, ce qui explique que ce sommet est très très peu fréquenté.

1450m de dénivelé, 15,3 km AR, pour 8h10 de rando.

Niveau Randonneur pour l'Ibonciecho et Musales, Montagnard pour le Sancha Collons.

Recent Posts
Recherche par Tags
Bulletin avalanches
 Météo
Webcam Pyrénées
  • Facebook Classic
Cabanes et Refuges

© 2015 by James Pignoux . Proudly created with Wix.com