Featured Posts

Le Grand Billare (64)

June 11, 2017

Direction la vallée d'Aspe et le fameux cirque de Lescun.

 

Le Billare ou comme on dit ici, le Grand Billare pour justement le distinguer de son petit frère, est un sommet qui en impose.

 

Il suffit de regarder la photo, et on ne voit que lui à l'approche de Lescun.

 

Surtout, ne vous fiez pas à son altitude modeste, car le Billare se respecte.

 

Pour moi, c'est l'un des sommets les plus difficiles de la vallée d'Aspe, car Plus de 1300m de dénivelé sur seulement 5,5km pour l'atteindre?

 

C'est dire le pourcentage de pente!

 

Mais, il n'y a pas que ça, car quelques passages techniques demandent beaucoup d'attention.

 

C'est un sommet bien moins couru que le pic d'Anie, ou le pic et la Table des 3 rois.

 

Ce matin tous les randonneurs rencontrés allaient à la Table des 3 rois ( au moins une vingtaine) alors que nous avons été seuls pour le Grand Billare.

 

La messe est dite.

 

Bon revenons au topo, et c'est avec mes amies Babel, Valérie, et mon pote Fred que nous nous sommes lancés à l'assaut de cet immense bloc rocheux.

 

Du plateau de Sanchèse, se diriger Sud-Est, en traversant le pont puis prendre le sentier qui grimpe dur dans la forêt.

 

On débouche sur un plateau herbeux, juste avant le cayolar d'Anaye que l'on n'atteint pas.

 

On prend sur la gauche, Sud, en direction du pierrier que l'on va éviter en suivant la sente bien cairnée.

 

Pour avoir fait le Billare en condition hivernale, on prend carrément le pierrier et on tire tout droit en crampons, mais là, il vaut mieux faire un détour pour arriver vers un faux col herbeux.

 

On poursuit la crête Sud-Est sur la gauche qui offre une vue splendide sur le Dec de Lhurs et le lac du même nom.

 

On arrive à un deuxième col, et là, deux possibilités.

 

Soit on prend la cheminée ou la sente en contrebas, mais en dévers.

 

Nous optons pour la cheminée qui est facile car les prises sont nombreuses et le rocher est bon. De plus, cela permet de rester sur la crête.

 

On arrive à une deuxième cheminée sur la gauche, très courte mais qui nécessite l'utilisation des mains.

 

Poursuivre sur le fil de la crête, pour arriver à un point clé.

 

Il faut désescalader un gros rocher avec le vide de chaque coté.

 

On peut l'éviter pour ceux qui ont le vertige, en redescendant légèrement sur la gauche, mais on est en dévers et là aussi il faut être très prudent.

 

ATTENTION de bien assurer ses prises car un rocher s'est détaché lorsque j'ai pris appui dessus. 

 

Passé cet obstacle, on arrive rapidement au 1er sommet ( 2318m).

 

Ceux qui comme nous, veulent aller jusqu'au 2ème sommet Nord (2309m), il faut suivre les cairns et un passage se désescalade facilement.

 

On reprend la crête pour y accéder.

 

Vue impressionnante sur les orgues de Camplong, le pic d'Anie, le pic et la Table des 3 rois, le pic et les aiguilles d'Ansabère, Mallo de Acherito, l'Ossau etc....

 

Le retour se fait par le même itinéraire et pour ceux qui veulent raccourcir la distance, il peuvent descendre le pierrier.

 

Personnellement, autant en hiver c'est agréable, mais pas en cette saison.

 

1345m de dénivelé, 11km AR, pour 8h50 de rando.

 

Niveau Montagnard.

Please reload

Gialia-Apikia (Andros-Cyclades)

July 28, 2019

1/10
Please reload

Recent Posts

January 11, 2020

January 5, 2020

October 27, 2019

October 26, 2019