top of page
Posts récents

Garmo de la Mina ou Chiminel (Espagne)


Randonnée effectuée en solo.


Mon objectif est de gravir le Garmo Mina, appelé aussi Garmo Chiminel, par sa face Nord., depuis Sallent de Gallego. Le retour se fera par une boucle passant par les ibones (lacs) de la Sarten, et de Las Albas.


NB: il y a quelques années j'avais gravi ce sommet par sa face Sud, en crampons le 26 mai 2019 !


Se garer le long du barranco de Sandicosa, mais si on veut être au plus près du départ de la randonnée, on peut utiliser le parking de l'école enfantine communale de Sallent de Gallego.


Se diriger dans la rue Obispo Marton, puis prendre le sentier sur la droite au panneau indiquant les pics d'Enfer, les lacs de Pondiellos, camino por San Juan...


Le sentier grimpe sec, et on arrive dans les pâturages, et là, c'est assez "paumatoire" car il n'est plus très visible, à cause des différentes sentes de bêtes, et surtout à cause du piétinement des vaches.


De plus, la végétation a repris ses droits, et il y a beaucoup d'aubépines et ça pique pas mal !


Parfois, il y a quelques cairns ou quelques marques de pois verts (très ancien balisage) sur les rochers.


On reste rive gauche du barranco de Pondiellos, et après avoir traversé une forêt, on débouche dans un beau vallon.


En cette saison il faut trouver un passage à gué pour franchir le barranco de las Albas, et ce n'est pas le plus facile.


Ensuite suivre des cairns qui contournent la base du Garmo de la Mina, en s'orientant Nord-est, Est.


Le sentier se rétréci au fur et à mesure qu'on grimpe et passe près du précipice au fond duquel on aperçoit le barranco de Pondiellos, et le barranco de Tebarray.


Il faut être vigilant car la chute serait fatale, d'autant qu'il ya plein de petits cailloux roulants sur le passage.


Ensuite, il n' ya plus de cairns, et au jugé, il faut se diriger Nord, en prenant quelques cheminées mixtes ( herbe, et rocher), en visant un petit sapin comme point de repère.


Certains passages nécessitent l'utilisation des mains, et il faut bien assurer ses prises car le rocher est assez pourri par endroits, et interdiction de glisser car c'est directement un aller sans retour.


Arrivé sur le fil de la crête, j'arrive sur le sommet secondaire, et il me suffit d'en suivre le fil pour enfin atteindre le sommet du Garmo de la Mina qui offre un super belvédère sur les "3000" du secteur, notamment les pics d'Enfer.


J'ai mis 3H30, pour 1330m de dénivelé. Peu de pauses.


Du sommet redescendre légèrement en revenant sur mes pas (viser le petit sapin) et longer cette fois-ci, la paroi en s'orientant Sud et on aperçoit l'ibon de la Sarten, mais surtout, je retrouve enfin des cairns qui m'y amène.


Le pierrier est plus facile que je pensais, et pique-nique au bord du lac, pour me remettre de mes émotions.


Pour le retour, suivre toujours plus ou moins Sud-ouest et j'arrive à l'ibon de Las Albas que je contourne, et se diriger dans le vallon Est, pour retrouver l'itinéraire de l'aller.


NB: Si j'ai un conseil à donner, il est préférable de gravir ce sommet par son versant Sud, car même si je l'ai fait il y a 5 ans, en crampons, ce coté est moins difficile et donc moins dangereux.


Dans ce cas, il vaut mieux prendre ma trace GPS de 2019.  Garmo de la Mina 2019.


Toutefois ceux qui voudront faire la boucle d'aujourd'hui, peuvent prendre cette trace mais ce sera plus dur, et je ne pourrais pas être tenu responsable d'un éventuel accident.


J'ai hésité un bon moment et j'ai failli renoncer quand j'étais sur la vire et qu'il fallait que je passe par des pentes herbeuses très raides, et des cheminées exposées.


1365m de dénivelé. 14,5km AR. 7h10 de rando.

Mots-clés :

53 vues

Comments


Recherche par Tags
bottom of page