Featured Posts

Lac du Portillon et Tusse de Montarqué (31)

October 12, 2019

Randonnée et ascension avec Véro, Val, Sandrine, Marie-Pierre, Nad, Christophe, Michel, Thierry, et Jérôme.

 

Direction la Haute-Garonne, et le Luchonnais, pour atteindre un refuge de haute montagne, le refuge du Portillon, appelé aussi Jean Arlaud.

 

Allez jusqu'à Bagnères-de-Luchon, et prendre la route du col de Peyresourde, puis bifurquez vers Oô.

 

Traversez le village et suivre le panneau qui indique le lac d'Oô, et se garer aux granges d'Astau, point de départ de cette randonnée.

 

Prendre plein Sud, en suivant le GR10 (balisage rouge et blanc).

 

Le sentier est évident et aucune erreur n'est possible.

 

On passe près du lac d'Oô, puis on le laisse sur notre droite.

 

Le lac d'Oô, est souvent un objectif des randonneurs qui veulent découvrir la haute montagne, sans trop faire de dénivelé.

 

Comptez 1h maxi pour 360m de dénivelé.

 

Le sentier grimpe sec jusqu'au lac et au refuge d'Espingo.

 

La moyenne montagne commence à disparaître, pour laisser place aux hauts sommets.

 

Bon nombre de randonneurs s'arrêtent ici et peuvent aller jusqu'au lac de Saussat, tout proche.

 

Depuis le parking, comptez 2h, pour 830m de dénivelé.

 

Pour les autres, continuez Sud-Est en direction justement du lac Saussat que l'on contourne par sa droite.

 

Le sentier est constitué de gros pavés, et il est bien visible.

 

Nous avons mis 5h35 pour 1530m de dénivelé pour atteindre le lac du Portillon.

 

Il est possible d'enchaîner avec l'ascension de la Tusse de Montarqué, qui ne présente pas de difficulté, et dans ce cas, il faut rajouter 350m de dénivelé.

 

Sinon, on peut s'arrêter au refuge Jean Arlaud, appelé aussi refuge du Portillon.

 

Pour la Tusse de Montarqué, on peut soit prendre un sentier cairné plein Ouest sur la crête, soit filer Sud-Ouest en passant au-dessus du lac du Portillon en le contournant sur sa droite.

 

Nous avons pris cette option pour les photos, mais certains passages nécessitent l'utilisation des mains alors que par l'autre coté, c'est plus facile.

 

Nous sommes d'ailleurs redescendus par la crête Ouest.

 

Le vent et le brouillard nous ont empêché de faire la boucle par le col des Gourgs Blancs, et de gravir le pic Gourdon et le pic des Spijeoles.

 

Pour le retour nous avons repris le même itinéraire que l'aller, mais nous avons dormi au refuge.

 

1530m de dénivelé. 10,9 km pour le refuge. 5h35 de rando. Plus 360m de dénivelé pour la Tusse de Montarqué et 1h30.

 

Niveau Expérimenté.

Please reload

Gialia-Apikia (Andros-Cyclades)

July 28, 2019

1/10
Please reload

Recent Posts

October 27, 2019

October 26, 2019

September 15, 2019

Please reload

Search By Tags