top of page
Posts récents

Aiguille de Pondiellos (Aguja de Pondiellos) Espagne


Randonnée effectuée avec Val, Nicolas, et Jean.


Notre objectif est de gravir l'Aiguille de Pondiellos (Aguja de Pondiellos) par les lacs d'Arnales (Ibones de Arnales), faire le tour des lacs de Pondiellos (Ibones de Pondiellos), et revenir par la cascade de Fraile.


Cette randonnée est faisable sur la journée et ce sont les indications que je donne ( dénivelé, km, et temps).


Nous sommes partis du parking de Baños de Panticosa, et direction Nord-Ouest, puis Ouest, en empruntant le seul sentier qui est la voie normale pour le Garmo Negro.


Vers environ 2170m, on quitte le sentier pour se diriger Nord, Nord-Est, en repérant une sente qui amène aux lacs d'Arnales.


Nous avons mis 1h40 pour 680m de dénivelé.


Les lacs d'Arnales peuvent être un objectif. Pour nous ce sera un bivouac sous un ciel étoilé., avec en prime de bonnes grillades.


On contourne les lacs par la gauche, et direction Nord-Ouest pour accéder au col de Saretas.


Beaucoup de pierrier, et assez "paumatoire", mais quelques cairns malgré tout.


Il faut bien s'orienter, sinon on risque de tomber sur des barres rocheuses.


C'est hyper raide, et on constate que ce col est bien moins fréquenté que les cols Pondiellos et Argualas.


L'endroit est vraiment sauvage et très minéral. Pas de temps mort, ça grimpe toujours.


On a mis 2h pour 600m de dénivelé pour atteindre le col de Saretas.


Sur la droite, se trouve le pic Arnales, et sur la gauche le pic de Pondiellos. En face, ce sont les pics d'Enfer qui nous toisent.


Direction le col de Pondiellos, Sud-Ouest, et la vue sur l'Aiguille de Pondiellos et le Garmo Negro avec les lacs en contrebas, est tout simplement, sublime.


De loin, on voit une longue fissure le long de l'Aiguille de Pondiellos, et cela semble impossible à gravir, et pourtant ....


Arrivé au col, la fissure, s'avère être une belle cheminée, large avec dans l'ensemble un bon rocher, mais avec pas mal de schistes très friables, d'où l'importance de bien assurer ses prises.


En fait le risque le plus important est de recevoir des cailloux si quelqu'un nous précède.


Jean va m'accompagner, et Val et Nicolas préfèrent s'abstenir et nous attendent aux lacs.


La cheminée est plus facile que je ne le pensais, mais il faut rester concentré.


Mon pote Jean préfère s'arrêter en haut de la cheminée, et quant à moi, je continue en solo.


Trois espagnols me précédent et galèrent un peu sur un passage exposé. Je préfère rester sur le fil de la crête en prenant appui sur de gros blocs et éviter ainsi ce passage.


Certains endroits sont exposés, mais peuvent être évités en restant sur la crête, et à condition de ne pas avoir le vertige.


Finalement , j'ai atteint le sommet sans de grosses difficultés.


Je suis revenu par le même itinéraire car mes amis m'attendaient aux lacs de Pondiellos, sinon j'aurais bien tenté de rallier le Garmo Negro, par cette voie que je ne connais pas, ayant gravi déjà 3 fois ce sommet.


Pique-nique aux lacs, puis retour au col de Pondiellos et on amorce le retour par la voie normale qu'on quitte en se dirigeant Nord, en dessous des barres rocheuse, pour retrouver une sente qui amène aux lacs d'Arnales.


On laisse le lac derrière nous, et Est, puis Nord-Est il suffit de suivre un sentier bien visible qui va faire la jonction avec le GR11.


On prend le GR11 en descendant vers la cascade de Fraile, et il suffit de suivre le balisage rouge et blanc jusqu'à Baños de Panticosa.


1640m de dénivelé. 12km. 10h30 de rando.


Niveau Montagnard pour l'Aiguille de Pondiellos, et niveau Randonneur pour les lacs d'Arnales.

126 vues

Kommentare


Recherche par Tags
bottom of page