top of page
Posts récents

Pic des Quintétes et son antécime (64)



Randonnée effectuée avec Simon.


L'objectif de la journée est l'antécime d'Ormiélas, et le Grand pic d'Ormiélas, depuis le lac de Fabrèges.


Avant de commencer ce topo, je me dois donner des précisions concernant ces sommets car quelque chose me titille.


En France, nous avons la meilleure carte topographique, à savoir la carte IGN, qui est la référence absolue.


D'autres cartes existent comme Openstreet Map et ses déclinaisons Open Topo, Open Rando, Open Cycle etc...


Ces cartes sont ouvertes et collaboratives du Monde. Elle sont améliorées chaque jour par plus d’un million de contributeurs.


Pourquoi je suis circonspect avec cette rando?


Sur la carte IGN France, topo 25, le pic d'Ormiélas se situe à une altitude de 2240m près des lacs d'Ormiélas, et par conséquent plus loin que celui qu'on nomme Grand pic d'Ormiélas.


Sur la carte IGN, là, où est situé le Grand pic d'Ormiélas sur les cartes Open Street et ses déclinaisons, le sommet n'est pas mentionné, mais il y a juste la cote de 2603m. Quant à l'antécime à 2530m, elle n'existe nulle part ailleurs.


Toutes les cartes en Open sont donc des cartes qui sont constituées par une base de données géographiques, alimentée par tout le monde, en utilisant le GPS et autres données libres.


Effectivement, parfois il vaut mieux aussi se servir de ces données ainsi que de tenir compte des "us et coutumes" locales, mais malheureusement parfois il peut y avoir un risque de confusion lorsque le sommet "officiel" est mentionné.


Tout ça pour dire que le pic d'Ormiélas près des lacs du même nom référencé sur la carte IGN, n'est pas celui de ce topo.


Comme d'autres topos concernent cette randonnée, je me suis dit que j'allais m'aligner sur ces références pour éviter toute confusion.


Après réflexion je m'y suis refusé car je me suis aperçu que sur d'autres sites de randonnées, Ormiélas était mal orthographié!


Les lacs et le pic se nomment ORMIÉLAS (IGN) et non pas ORMÉLIAS (Topopyénées par exemple).


Je pense aussi que pour cette raison, l'usage est de nommer ce sommet le Grand Pic d'Ormiélas afin de le différencier du pic d'Ormiélas référencé par l'IGN. D'autres sites n'hésitent pas à nommer le pic d'Ormiélas (celui de l'IGN) le petit pic d'Ormiélas.


Quant à l'antécime, pourquoi pas, car ce sommet a de la "gueule" et bon nombre de randonneur s'en contenteront car l'accès est aisé, contrairement au grand pic d'Ormiélas.


J'avoue quand même que c'est un sacré imbroglio.


Donc pour éviter toute confusion, j'ai décidé d'appeler ce sommet, le pic des Quintétes, puisqu'il se trouve à l'extrémité de la crête des Quintétes, référencée par l'IGN, et c'est le point culminant. J'ai fait le nécessaire auprès d'OpenStreet.


Bon revenons au topo. le départ démarre au lac de Fabrèges, avant le premier para-avalanches, et face au pylône électrique.


Un seul sentier qui monte déjà bien raide dans les bois, puis qu'on poursuit en suivant les cairns.


On passe à proximité de la cabane des chasseurs (grand cabane avec son toit en tôle).


Le sentier amène au lac du Lurien qui est déjà un bel objectif.


Nous avons mis 1h45 pour 945m de dénivelé, et peu de pauses.


On contourne le lac par sa gauche, puis on arrivé à son extrémité, on remonte la pente herbeuse Nord-est.


Pas de cairns, mais la sente est assez visible. toujours Nord-est, puis Nord pour passer à gauche de la barre rocheuse, ou l'escalader sur son point le plus faible, comme nous l'avons fait.


On remonte ensuite la pente herbeuse plein Est pour accéder à l'antécime du pic des Quintétes.


D'ici la vue est déjà splendide sur le pic du Midi d'Ossau, le Palas, le Lurien, et bien sûr sur le pic des Quintétes.


Pour accéder à ce dernier, il faut poursuivre la crête Nord, Nord-ouest, herbeuse dans un premier temps, puis rapidement rocheuse.


Il faut rester au plus près du fil de la crête, puis redescendre légèrement pour contourner sur la droite un éperon. Bien assurer ses prises car le rocher est moyen.


La vire est étroite, et pour plus de facilité, n'hésitez pas à vous accroupir, voire se mettre à quatre pattes.


Revenir vers le fil de la crête, et progresser en mettant les mains et toujours assurer ses prises.


On peut aussi descendre un peu plus bas si on n'est pas trop à l'aise sur la crête. Pas vraiment de cheminement et chacun trouvera ses bonnes prises.


Comptez 3h avec peu de pauses, mais 3h30 me paraît plus raisonnable dans la majorité des cas.


Pique-nique à l'antécime qui est plus large et plus confortable, puis retour par le même itinéraire que l'aller.


1310m de dénivelé. 10,3km AR. 5h30 de rando.


Niveau Randonneur pour le lac du Lurien, et l'antécime du pic des Quintétes, et Montagnard pour le pic des Quintétes.

116 vues

Comments


Recherche par Tags