top of page
Posts récents

Moun Né, ou pic de Monné, ou Monné de Cauterets (65)


Randonnée effectuée avec Cathy.


Notre objectif est de gravir le Moun Né, appelé aussi pic de Monné, ou même Monné de Cauterets, depuis le Cambasque.


En Juin 2016, j'ai gravi ce sommet avec mon ami Jean, en conditions hivernales. Cela avait commencé avec le bruoillard, la pluie, le grésil, et la neige. nous avions m^me utilisé les crampons.


C'est une randonnée que j'ai classé dans la rubrique "hivernal" alors que nous étions le 18 juin !!!!


Aujourd'hui, pas de grésil, ni de neige, mais un brouillard à couper au couteau, et une sacrée bruine.


1000m de dénivelé dans une purée de pois, ce que les différentes stations météo n'avaient pas prévu. À croire que cet endroit est maudit pour moi ?


Bon, le topo va être encore très succinct, mais de toute façon le cheminement est très simple, car le sentier est bien visible et de nombreux cairns jalonnent l'itinéraire.


A la sortie de Cauterets, prendre la direction du Cambasque, pendant 3 km jusqu'à l'embranchement du pont qui se trouve à environ 300 m sur la droite.

On se gare soit avant ou après le pont. Un panneau indique 4h30 pour le Moun Né.

On ne peut pas se tromper, il y a juste une sente bien cairnée qui traverse les pâturages et qui mène successivement au plateau de Quinquet Dessus, puis longe la crête de Mans Arrouy.

Tout ça dans le brouillard, et les 1000m de dénivelé sont vite avalés car pas de photos pendant la montée.

Nous avons passé notre temps à regarder nos pieds et à suivre scrupuleusement les cairns. Décidément, je ne verrais jamais les prairies et cette partie du parcours me sera toujours inconnue !


Avec Cathy, nous commençons à désespérer car le plafond est haut. Elle aussi a déjà gravi ce sommet avec Claudio, mais dans le brouillard. Nous espérons vaincre le signe indien.


Enfin le miracle, normal car à vol d'oiseau, nous ne sommes pas loin de Lourdes !


Nous passons au-dessus de la mer de nuages et là, nous en prenons plein les mirettes.


Au pied d'une petite brèche, il faut mettre les mains pour accéder à la crête, mais rien de compliqué.


Nous optons de rester sur le fil de la crête car la vue est spectaculaire, mais pour ceux qui aurait le vertige, il y a en contrebas, une sente versant Nord qui amène aussi au sommet. Nous reviendrons d'ailleurs par là.


Nous avons mis à peine 3h30 pour atteindre le sommet, pour environ 1500m de dénivelé.


Une randonneuse en "mode trail" nous rejoint au sommet. Yolande, une très belle rencontre, et qui fera la descente avec nous.


Pause déjeuner cool pour profiter du soleil et avant de replonger dans le brouillard.


Pour le retour, on reprend exactement le même itinéraire qu'à l'aller.


Le ciel se dégage sur Cauterets, et une bonne bière sans oublier la crêpe au Nutela pour Yolande nous font de l'oeil.


1500m de dénivelé. 15,6km AR. 7h05 de rando.


Niveau Randonneur.

104 vues

Comments


Recherche par Tags
bottom of page