top of page
Posts récents

Pic Central, Pic de Cerbillona, Pic du Clot de la Hount, Pique Longue (65)


Randonnée effectuée avec Claudio.


Notre objectif est de gravir le Pic Central 3235m, le Pic de Cerbillona 3247m, le Pic du Clot de la Hount 3289m, et Pique Longue, point culminant du Vignemale, depuis le refuge de Bayssellance, où nous avons dormi.


Du refuge, il faut redescendre en direction du barrage d'Ossoue, en prenant le GR10, Est, puis on le quitte à la bifurcation où il y a la croix, en empruntant une sente Sud-Ouest.


Il y a de nombreux cairns jusqu'au glacier.


Je suis complètement anéanti de constater que la glacier d'Ossoue n'est plus que l'ombre de lui même.


J'étais venu ici en juin 2016 et j'avais chaussé les crampons depuis longtemps.


Le glacier a reculé de façon incroyable en 5 ans seulement ?


Quelle tristesse de marcher sur une glace noire, avec de véritables ruisseaux qui creusent la glace.


Pas de neige, aussi les crevasses sont visibles, donc aucun souci pour atteindre en tirant tout droit le col de Cerbillona.


On voulait partir sur la gauche, donc Sud-Ouest sans atteindre le col, afin de commencer par le pic Central, mais de gros rochers se sont détachés et cela nous a refroidi.


Arrivé au col de Cerbillona, il suffit de prendre sur la gauche, Sud, pour atteindre rapidement le pic de Cerbillona.


Nous avons mis 2h30 pour 840m de dénivelé pour l'atteindre, depuis le refuge de Bayssellance.


Pour le pic Central que l'on a en visuel, il faut légèrement descendre la crête Sud-Est, pour l'atteindre.


Nous avons hésité pour continuer la crête afin de gravir le pic de Montferrat, mais le temps s'est un peu bouché, aussi nous avons préféré revenir sur le pic de Cerbillona, puis le col, et direction le pic du Clot de la Hount.


Du col, prendre la crête Nord, et quelques passages sont un peu exposés et nécessitent l'utilisation des mains.


Prendre son temps, et le rocher est très bon.


De nouveau la météo s'est améliorée, aussi nous avons décidé de gravir Pique Longue, puisqu'en 2016, je n'avais rien vu à cause du brouillard.


Au sommet du pic du Clot de la Hount, nous avons retrouvé le couple d'espagnols croisé au pic Central, et eux aussi, voulaient gravir le point culminant du Vignemale.


Au lieu de redescendre au col de Cerbillona, nous avons décidé de parcourir la crête qui relie le pic du Clot de la Hount, à la Pique Longue, sans savoir si c'était faisable.


Au bout d'une cinquantaine de mètres sur le fil de la crête, on est obligé de désescalader une paroi assez exposée, qui amène au pied d'une fissure.


Il faut s'engager dans la fissure, mais les prises sont bonnes, et on se retrouve sur le fil de la crête.


Encore un passage exposé où il faut encore redescendre, pour reprendre la crête.


Ensuite il n'ya plus de grosses difficultés pour atteindre le sommet de Pique Longue.


Nous avons mis 4h20 pour 1070m de dénivelé.


NB: ATTENTIOn, cette crête nécessite la plus grande prudence à cause de 2, voire 3 passages exposés, et il faut souvent mettre les mains, et le rocher n'est pas toujours top. Cotation PD.


Pour le retour, on a repris la voie normale du Vignemale, retraversé le glacier, puis la sente qui descend sur la droite Est, et qui rejoint le GR10 jusqu'au barrage d'Ossoue.


1085m de dénivelé. 13,3km. 8h55 de rando.


Niveau Montagnard

96 vues
Recherche par Tags
bottom of page