top of page
Posts récents

Pic Gourdon et Tusse de Montarqué (31)


Randonnée effectuée en solo.


Mon objectif est de gravir le Pic Gourdon, depuis le parking des granges d'Astau, puis retour par la Tusse de Montarqué, et nuit au refuge du Portillon (refuge Jean Arlaud).


Le départ de la randonnée démarre donc du parking des granges d'Astau.


Prendre plein Sud, en suivant le GR10 (balisage rouge et blanc).


Le sentier est évident et aucune erreur n'est possible.


On passe près du lac d'Oô, puis on le laisse sur notre droite.


Le sentier grimpe sec jusqu'au lac et au refuge d'Espingo.


La moyenne montagne commence à disparaître, pour laisser place aux hauts sommets.


Bon nombre de randonneurs s'arrêtent ici et peuvent aller jusqu'au lac de Saussat, tout proche.


Depuis le parking, j'ai mis 1h35, pour 830m de dénivelé, sans pause, sauf pour quelques photos.


Pour les autres, continuez Sud-Est en direction justement du lac Saussat que l'on contourne par sa droite.


Juste avant d'arriver au lac de Coume de l'Abesque, on quitte le sentier du Portillon, pour prendre sur la droite, donc plein Ouest, une sente qui est le cheminement pour le pic des Spijeoles.


La bifurcation est bien signalée par un gros cairn.


Les cairns jalonnent l'itinéraire et il faut remonter un pierrier assez fastidieux mais pas fuyant.


Il y a des cairns un peu partout, et certainement trop mis c'est vrai que l'on ne peut pas se perdre, sauf peut-être en cas de brouillard?


Le Spijeoles est sur la droite et on voit bien qu'il reste inaccessible tant que l'on ne repère pas une brèche qui est le passage.


Je laisse le Spijeolles, et il faut légèrement descendre vers un laquet que l'on contourne par la droite, puis s'orienter Sud-Ouest.


On aperçoit en contre-bas le lac Glacé, sur la gauche.


Il faut bien repérer les cairns, car le cheminement va vers le col des Gourgs Blancs, que l'on n'est pas obligé d'atteindre.


Toujours Ouest, puis Nord-Ouest en visant le pic Gourdon.


J'ai commencé à gravir la crête, et certains passages nécessitent l'utilisation des mains, et bien assurer ses prises car le rocher est moyen. Je m'attendais à plus facile, mais quelques passages sont exposés.


J'ai mis 5h10 pour environ 2050m de dénivelé pour atteindre le sommet du pic Gourdon.


Superbe panorama sur tous les "3000" du coin dont certains seront gravis demain.


Pour le retour, ayant repéré quelques cairns, j'ai quitté la crête, mais en fait c'est plus exposé car il faut traverser des dalles lisses en dévers, donc plus casse-gueule.


Je suis revenu sur la crête et suis resté sur le fil jusqu'au col des Gourgs Blancs.


Du col, s'orienter Sud-Est, Est, et bien repérer les cairns dans le pierrier qui est long et fastidieux.


Après avoir remonté le pierrier, s'orienter Nord-Ouest en direction du pluviomètre.


Continuer toujours dans cette direction et après avoir légèrement descendu du pluviomètre, remonter sur l'autre versant en direction de la Tusse de Montarqué.


On peut éviter la Tusse, mais le sentier en dévers est beaucoup plus fastidieux pour filer au refuge du Portillon. De plus, le panorama depuis la Tusse de Montarqué est fabuleux.


Pour amorcer le retour vers le refuge, il suffit de suivre les nombreux cairns (trop nombreux) plein Est.


2180m de dénivelé. 14,3km. 8h45 de rando.


Niveau Montagnard.

129 vues

Comments


Recherche par Tags
bottom of page