Featured Posts
Rechercher

Souperet (64)


Encore une randonnée bénie des dieux ?? YES.

Si j'avais écouté la météo, je serais resté au lit mais parfois , il vaut mieux se fier à son feeling.

En ce moment le temps affole les sites météorologiques, et difficile de savoir quel temps il va faire, et la preuve avec cette randonnée.

Le matin ,départ dans le brouillard, conditions hivernales ( non les photos ne sont pas en noir et blanc) et ensuite alternance nuages, et soleil pour finir.

Direction la vallée d'Aspe et juste avant le tunnel du Somport, prendre la route sur la droite indiquant les Forges d'Abel.

On poursuit jusqu'au parking d'Espélunguère (si la neige le permet) sinon on se gare un peu avant, comme nous l'avons fait.

Cette randonnée est fractionnable car on peut soit se contenter du col de Lapachouaou si on ne veut pas aller graver le Souperet, ou aller directement à la cabane de Lapachouaou.

Cette cabane est ouverte et entièrement rénovée. Elle offre couchage, table, et poêle à bois.

Du parking, prendre la sente qui passe près de la cascade et traverse le bois d'Espélunguère pour déboucher sur un plateau herbeux.

De là il faut partir sur la droite en s'orientant vers la piste forestière que l'on coupe plusieurs fois pour arriver à la cabane Grosse.

Très belle cabane, bien équipée ( couchage, table, banc, poêle à bois, etc...)

De là, on s'oriente vers l'Est. Le chemin est normalement bien balisé mais avec la neige, aucun repère visible. Vive le GPS !!!

Arrivé à un faux col ( 1909m sur la carte ) se diriger vers la cabane de Lapachouaou sans l'atteindre pour aller au col du même nom.

L'été, le sentier passe plus haut que ma trace et il est peut-être possible de passer par les crêtes ???

A vérifier l'été prochain car c'était la première fois que je passais ici.

J'ai préféré ne pas prendre la crête car les corniches ne m'inspiraient pas.

Arrivé au col de Lapachouaou, il suffit de gravir la crête sur la droite qui ne présente pas de danger pour accéder au sommet du Souperet.

NB: Ne pas confondre avec la Table de Souperret qui se trouve aussi en vallée d'Aspe, mais du coté du pic de Labigouer.

Superbe panorama, et la chance était avec nous car c'est à ce moment-là que le soleil a fait son apparition.

Mon objectif était de poursuivre jusqu'au pic du Baralet, mais la météo était trop incertaine et les nuages trop présents.

Nous sommes revenus à peu près par le même itinéraire, en évitant le col car un beau couloir de poudreuse nous tendait les bras et nous avons atteint la cabane de Lapachouaou.

Récemment restaurée, cette cabane est superbe et apporte tout le confort que l'on peut en attendre.

Couchage, table, poêle à bois, évier ....

De la cabane on se dirige vers ce col sans nom au point 1909m pour retrouver l'itinéraire de l'aller,mais avec cette fois-ci la neige qui a fondu à vitesse grand V.

Déjeuner à 16h, on peut enfin fêter l'anniversaire de Manu.

La cabane Grosse n'étant pas très loin du parking d'Espélunguère, nous avons eu tout le temps pour nos agapes...

Randonnée peu fréquentée, et à part la harde d'isards rencontrés le matin, nous n'avons vu pas âme qui vive.

1030m de dénivelé, 13 km AR pour 8h de rando.

Niveau randonneur expérimenté.

Recent Posts
1/42
Recherche par Tags
Bulletin avalanches
 Météo
Webcam Pyrénées
  • Facebook Classic
Cabanes et Refuges

© 2015 by James Pignoux . Proudly created with Wix.com