Featured Posts
Rechercher

Le Vignemale (65)


Direction les Hautes-Pyrénées, et Gavarnie. A la sortie du village, suivre le panneau " barrage d'Ossoue" sur la D128.

A la fin de la route goudronnée, c'est une piste forestière assez bien empierrée qui prend le relais, mais sur la dernière portion il faut rouler au pas surtout si vous n'avez pas de 4X4.

Mais ça passe ( Il suffit de juger le nombre de voitures " classiques" qui stationnent au barrage), car pour la majorité des randonneurs, ici, on vient pour le Vignemale.

Sommet mythique, pour plusieurs raisons, le Vignemale c'est d'abord l'approche sur un glacier de 1,7kms et le plus haut sommet (Pique Longue) des Pyrénées françaises.

Du barrage, s'orienter NO rive gauche sur le GR10, puis on traverse un pont pour se retrouver rive droite.

Beaucoup de névés, et un énorme au niveau du pont de neige.

C'est bien tracé,donc pour l'instant les crampons restent dans le sac.

On arrive à la bifurcation et on laisse le sentier de droite qui mène au refuge de Baysselance pour continuer Sud-Est.

On arrive au pied du glacier, et l'on chausse les crampons.

La météo est contre nous et encore une fois, Météo France s'est bien plantée.

Nous avons fait l'ascension dans le brouillard et l'espace de 30 secondes nous avons aperçu la Pique Longue avec un bout de ciel bleu (voir la photo ci-dessus).

Nous avions l'espoir de passer au-dessus de la mer de nuages, mais raté???

Nous avons malgré tout décidé de continuer.

De nombreux randonneurs ont préféré renoncer, mais j'avoue ma surprise lorsque certains groupes d'une dizaine de personnes n'avaient ni GPS, ni carte, voire pour certains,pas de crampons????

Le Vignemale c'est une course de haute montagne, et même si personnellement je ne trouve pas son ascension très difficile, il faut quand même un minimum de précaution.

Revenons au topo, et donc rester le plus à gauche du glacier (SO) pour éviter les crevasses.

Vu la quantité de neige, il n'y avait aucun risque de ce coté.

Impossible de voir les grottes de Cerbillona, et pas uniquement à cause du brouillard, mais tout simplement par ce qu'elles se trouvent sous la neige.

Pour la partie finale, nous avons pris le couloir bien enneigé puis avons escaladé les rochers qui mènent au sommet.

Armé de patience, j'ai attendu en vain une éclaircie pour prendre quelques photos.

L'Anéto et le Vignemale dans le brouillard, pas de chance mais la montagne c'est aussi cela.

Le point positif, c'est de partager cette ambiance particulière qu'offre la montagne dans ces conditions climatiques et puis au moins il n' y avait pas foule ????

Le retour se fait par le même chemin que l'aller, et un petit détour pour voir le couloir de Gaube grâce à une éclaircie.

1545m de dénivelé, 16,8km AR pour 9h40 de rando.

Niveau Montagnard

Recent Posts
1/42
Recherche par Tags
Bulletin avalanches
 Météo
Webcam Pyrénées
  • Facebook Classic
Cabanes et Refuges

© 2015 by James Pignoux . Proudly created with Wix.com