top of page
Posts récents

Cabane de Cap de Pount (64)



Randonnée en solo.


Mon objectif est d'aller au lac de Castérau, en passant par la cabane de Cap de Pount.


Michel Berger chantait le " Paradis blanc", et bien c'est ici que je l'ai trouvé, justement sur le secteur du pic Paradis.


Direction la vallée d'Ossau, Laruns et route du Pourtalet.

 

Après Gabas, se garer sur le petit parking à gauche de la route, dans le virage, car la piste menant au lac de Bious-Artigues est fermée en cette saison, et d'ailleurs celle-ci était enneigée et verglacée par endroits.

 

Prendre la D231 qui va à Bious, et la couper en empruntant le GR10.


Au bout de 4 km, j'arrive au lac de Bious-Artigues, et là, deux surprises m'attendent.


La première, pas une seule trace humaine ? La deuxième, la neige est profonde, lourde, et complètement vierge.


C'est la première fois que je me retrouve seul dans ce coin si prisé. Depuis la route, où je me suis garé, j'étais accompagné par 3 autres randonneurs que j'ai laissé au parking de Bious-Aumette.


Depuis le lac, j'ai donc fait la trace, seul au monde. il suffit de suivre l'itinéraire d'été, le GR10, jusqu'au pont de Bious.


Arrivé au pont qu'on traverse, s'orienter Sud, Sud-ouest, en traversant le plateau de Bious, puis Sud vers la cabane de Cap de Pount.


J'ai mis 3h15 pour 610m de dénivelé.


Je sais déjà que je n'irais pas jusqu'au lac de Castérau, car la neige est vraiment profonde et lourde, et de plus ça commence à purger, et le risque d'avalanches est de 3. Après la cabane de la Hosse la pente est très raide, donc pas de regret.


Pique-nique à la cabane de Cap de Pount, au soleil, avec pour seul compagnon, le silence de la montagne.


Après cette pause, je décide quand même d'aller faire un tour dans la forêt de sapins qui me tend les bras, et c'est reparti pour 100m de dénivelé supplémentaire.


Par endroits, je m'enfonce jusqu'aux cuisses, mais c'est mon "Into the wild", et je profite de ce moment rare.


J'aurais voulu pousser jusqu'à la cabane de Hosse, mais j'avoue que les jambes étaient lourdes. Personne pour me relayer, mais quel bonheur de savourer la solitude de la montagne, comme à mes débuts.


J'aime partager ces moments avec les amis, mais parfois, j'aime aussi être seul.


Pour le retour, j'ai repris plus ou moins le même itinéraire, et j'ai croisé quelques randonneurs qui ont suivi ma trace, mais uniquement jusqu'au plateau de Bious.


720m de dénivelé. 17,2km AR. 7h30 de rando.


Niveau Expérimenté.

87 vues

Comments


Recherche par Tags
bottom of page