top of page
Posts récents

Cirque el Ministirio (Espagne)



Randonnée effectuée avec Nad, Val, et Jean.


Notre objectif était le pic de Ministirio que j'avais gravi le 31 janvier, mais sans la neige, et je voulais y revenir dans les conditions hivernales. Nous avons été servis, mais on ne pensait pas qu'il y aurait autant de neige, qui de surcroit s'est avérée épaisse, et lourde, sans compter le risque d'avalanche qui est passé à 4.


Ce secteur est hyper sauvage et en hiver il n'y aucun balisage, c'est donc une randonnée hors sentier et qui demande d'avoir un bon sens de l'orientation.


La randonnée démarre au bout de l'embalse de la Sarra, et on emprunte le GR11 qu'on quitte au niveau du panneau qui se trouve sur le plateau de Las Tornalizas.


On tourne à gauche, direction Ouest, et à partir de là, aucun balisage, car les quelques cairns que j'avais mis ou amélioré sont maintenant sous la neige. Heureusement j'avais ma trace GPS.


Avec la neige, ma trace est quand même légèrement différente de celle que j'avais enregistré dans le sens de l'aller, car nous avons "tiré" plus direct en suivant souvent des traces d'isards.


Le cirque el Ministirio est bien enneigé et on s'en contentera car le col Ministirio est bien pentu et très chargé, donc trop risqué avec cette neige bien trop lourde. D'ailleurs avec le soleil, ça commence à purger.


Pique-nique au soleil, puis balade en direction du col del Forato. On passe en dessous de la Punta de Barzapuchera, et on amorce la boucle en se dirigeant Est, puis Sud. On restera rive gauche du barranco del Ministirio.


La neige est tellement profonde qu'on arrive parfois à s'enfoncer jusqu'à la taille, car elle ne porte pas.


On garde le cap Est, Sud-est, puis on pénètre dans le bois où l'on va pas mal galéré. Sur mon fond de carte espagnol, j'ai bien un sentier en pointillé qui y figure et je reste calé dessus en espérant qu'il est fiable.


On réussi à traverser le bois dans une pente hyper raide et c'est avec soulagement que nous arrivons au parking. Nous avons pu éviter plusieurs barres rocheuses, mais franchement ce n'était pas gagné.


NB: Si on opte pour la boucle, il faut bien se caler sur ma trace mais en aucun cas je ne serai tenu responsable d'un éventuel accident si on se réfère à mon topo.


550m de dénivelé. 5,8km AR. 5h30 de rando.


Niveau Montagnard.

75 vues

Comments


Recherche par Tags
bottom of page