top of page
Posts récents

Petite Fache- Pène d'Aragon- Pic de Cambalès (65)


Randonnée effectuée en solo.


Mon objectif est de faire une grande boucle, par le col de la Fache, et gravir par orde d'ascension, la Petite Fache, la Pène d'Aragon, et le pic de Cambalès.


Retour par le col d'Aragon, et les lacs de Cambalès et d'Opale.


Si les faces Nord de ces sommets sont impressionnantes, leur accès par les faces Sud, ne présentent pas de difficultés majeures.


Par contre, sur une journée, au départ du pont d'Espagne, et à condition d'être à l'aise en milieu minéral, c'est une belle bavante.


La randonnée démarre du parking du Pountas du pont d'Espagne. (7 euros).


Du parking prendre le sentier qui amène au plateau du Clot, puis longer le gave du Marcadau, rive gauche ou droite.


On continue jusqu'au pont du Cayan, puis toujours plein Sud, on arrive au pont d'Estalounqué, et on passe rive droite pour atteindre le refuge Wallon.


Du refuge Wallon, se diriger Sud-Ouest sur un sentier bien visible qui mène au col de la Fache.


Impossible de se tromper car c'est l'unique itinéraire pour atteindre le col.


Il faut juste délaisser le Port Marcadau sur la gauche, et prendre sur la droite col de la Fache, au panneau.


Le col de la Fache est le col frontalier avec l'Espagne et qui se trouve entre la Grande Fache, sur la gauche, et la Petite Fache, sur la droite.


J'ai mis 3h50 pour 1270m de dénivelé, sans presqu'aucune pause pour l'atteindre.


Direction Nord-Est, Est, et repérer les cairns dans le pierrier. Rester le plus vers l'Est en direction de la Petite Fache que l'on a en visuel. Sur la gauche, on voit la Pène d'Aragon.


On arrive à un collet, et prendre à droite la crête sommitale.


Il suffit soit de prendre pied sur le fil de la crête, et dans ce cas, il faut mettre les mains, soit prendre une sente en dessous qui mène au sommet de la Petite Fache.


Du col de la Fache, j'ai mis 40 minutes pour environ 270m de dénivelé, soit 4h40 pour 1550m de dénivelé depuis le parking.


Redescendre au collet puis attaquer le pierrier sur l'autre versant Ouest pour gravir la Pène d'Aragon.


Du sommet, s'orienter Nord-Ouest pour rejoindre le col d'Aragon.


Il faut être attentif durant la descente car il y a de gros blocs instables qui reposent sur de la pierraille.


Du col d'Aragon, se diriger Nord-Ouest, Ouest, et bien suivre les cairns qui sont bien présents.


Certains passages nécessitent l'utilisation des mains, mais rien de bien méchant.


Magnifique panorama, très ouvert, aussi bien sur l'Espagne.


Pour le retour, revenir au col d'Aragon par le même cheminement ou faire comme moi, suivre un peu le fil de la crête, mais des barres rocheuses obligent à redescendre plus bas.


Du col, se diriger Est et un long est fastidieux pierrier vous attend.


Pour moi, c'est certainement le pierrier le plus pénible des Hautes-Pyrénées, et la progression est lente, car il est piégeux.


On aperçoit sur la gauche les lacs de Cambalès, et on suit les cairns qui amènent aux lacs d'Opale.


Ensuite le sentier rejoint celui qui arrive des lacs du Pourtet et Nère, et il suffit de le suivre jusqu'au refuge du Wallon.


Une longue, très longue descente jusqu'au parking du Pountas.


1840m de dénivelé. 29km AR. 11h30 de rando avec seulement 2 h de pause.


Niveau Montagnard

226 vues

Comments


Recherche par Tags
bottom of page