top of page
Posts récents

Punta de Burrambalo (Espagne)



Randonnée effectuée en solo. Mon objectif était de gravir la Punta de Burrambalo, puis la Peña Petruso et faire ainsi une grande boucle en revenant par l'ermita de Santa Orosia.


Le hic, c'est que je n'avais pas du tout prévu de faire cette randonnée avec la neige puisque l'enneigement continu versant Sud ne devait commençait qu'à partir de 2000m et le versant Nord, vers 1900m ? Cependant c'était les estimations coté français.


J'ai trouvé la neige dès 1400m c'est à dire que j'ai fait seulement 100m de dénivelé sans neige, depuis le village de Betés!


Grosse hésitation car je n'avais ni raquettes, ni crampons, ni guêtres, et j'avais pris mes chaussures d'été (hautes quand même) mais pas étanches.


Ayant fait 1h30 de route, je me suis quand même décidé et me suis fixé comme objectif la Punta de Burramabalo, et après j'aviserais.


Se garer sur la place Mayor du village, puis prendre la Calle Botero plein Ouest.


On arrive de suite sur la piste forestière, et on poursuit Nord puis on prend un sentier sur la gauche qui s'enfonce dans le bois.


La neige est déjà présente mais elle porte assez bien. Je suis plus qu'étonné de la trouver à 1400m d'altitude, mais bon dans le bois c'est à l'ombre, alors je me dis qu'elle n'a pas eu le temps de fondre depuis les dernières chûtes.


Plus je monte, plus la neige est présente, et arrivé vers les ruines, c'est de pire en pire.


Pour atteindre le sommet, je vais parfois m'enfoncer jusqu'aux cuisses, et j'ai hésité au moins 3 fois pour savoir si je continuais ou pas, mais comme le risque d'avalanches à cette altitude était modéré, j'ai décidé de poursuivre. Seuls mes cuisseaux ont souffert.


J'ai mis 2h20 pour 820m de dénivelé pour atteindre le sommet.


Vue imprenable sur la sierra de la Partacua.


Je n'irais pas plus loin car trop risqué sans équipements.


Je pensais revenir par la crête Est, et pousser jusqu'au pic Cerruza, mais la corniche m'a dissuadé. De plus, la crête a été ventée et sous la neige, c'est glacé et sans crampons c'est trop dangereux.


Pour le retour, j'ai repris ma trace de l'aller et la neige avait déjà transformé et j'ai encore plus galéré car par endroits je m'enfonçais jusqu'à la taille.


Pause déjeuner aux ruines pour récupérer et réchauffer mes pieds au soleil car mes chaussures sont imbibées d'eau.


Ensuite je retrouve la piste, et au lieu de prendre le sentier au panneau 36 qui indique Betés, je la poursuis Sud-ouest afin de faire une boucle qui passe par l'ermita de Santa Orosia.


NB: Sur certaines cartes l'ermita de Santa Osoria est mentionné comme des ruines, mais cet ermitage a été entièrement rénové.


La piste arrive à une intersection avec une autre sur la droite qu'on délaisse, et on continue à descendre Sud-est.


L'ermita de Santa Orosia se trouve sur la gauche de la piste. On retrouve ensuite la route et il suffit de rejoindre le village de Betés.


880m de dénivelé. 10km AR. 5h de rando avec peu de pauses.


Niveau Expérimenté.

53 vues

Comments


Recherche par Tags
bottom of page