top of page
Posts récents

Rocher des Cinq Monts (64)



Randonnée effectuée en solo.


Mon objectif est de gravir le Pla (Plaa) de Troubat depuis Laruns.


Avant de commencer le topo, il est impératif de lire ce qui suit.


IMPORTANT: Au départ de la randonnée, juste après l'abreuvoir (appelé ici la fontaine du curé), il y a un panneau qui indique que le circuit du Rocher des Cinq Monts est définitivement fermé.


Plus loin, au niveau des granges de Cinq Monts, près de la piste, un rappel de cette fermeture, en précisant cette fois-ci qu'elle est due au risque d'éboulements.


Vous l'aurez compris, vous effectuez cette randonnée à vos risques et périls, et si vous suivez mon topo, je décline toutes responsabilités en cas d'accident. Ceci est vrai pour tous mes topos, mais lorsqu'il y a une interdiction mentionnée sur le terrain, vous en serez le seul responsable., si vous bravez cet interdit.


Pour accéder à cette sortie, il faut prendre dans Laruns, la route du cimetière, et se garer à son terminus, près de l'abreuvoir.


D'emblée, ça monte raide, mais le sentier est bien visible dans le bois, et coupe la piste en plusieurs endroits.


On passe à proximité des granges de Cinq Monts, puis on coupe la piste pour la retrouver plus haut, en direction des antennes.


À partir de là, il faut s'orienter Ouest, hors sentier, dans les fougères. La pente est vraiment raide, et jusqu'au sommet le pourcentage moyen va osciller entre 29% et 43%.


Ce matin il y avait de la rosée et le terrain humide, aussi j'ai chaussé les crampons, que je garderai jusqu'au bout.


NB: Je conseille fortement l'usage des crampons pour cette randonnée car les pentes sont très raides et la glissade serait fatale car il y a beaucoup de barres rocheuses. D'ailleurs il y a déjà eu des chutes mortelles, et je pense que si cet itinéraire est désormais fermé, ce n'est pas uniquement à cause des éboulements.


Je peux vous dire que les campons m'ont bien rassuré, et même si ça peut surprendre certains, ils ne servent pas que dans la neige.


Un dernier conseil, restez sur le fil de la crête, jusqu'au bout.


j'ai voulu le quitter et cela n'a pas été une bonne idée, et d'ailleurs j'ai enlevé une partie de ma trace qui m'a donné des sueurs froides, et heureusement que j'avais les crampons car une glissade en dévers et c'était la chute fatale.


J'ai donc corrigé ma trace, même si j'ai laissé le passage en dehors de la crête. RESTER SUR LE FIL DE LA CRÊTE.


Je suis arrivé à un petit sommet 1764m au pied du Pla Troubat, et je me suis arrêté là, car plusieurs névés m'en ont barré l'accès.


J'ai mis 3h pour 1160m de dénivelé.


Neige de printemps, donc les crampons ne m'auraient pas été utiles. J'aurais pu faire un détours en basculant ouest, mais là, encore, il aurait fallu que je remonte une pente herbeuse hyper raide, alors je me suis abstenu.


En montagne, il faut savoir renoncer, et j'avoue que j'étais bien sur ce promontoire, au soleil, face à l'Ossau.


Le retour s'est fait par le même itinéraire, en restant cette fois-ci sur la crête.


1160m de dénivelé. 8,5km AR. 5h10 de rando.


Niveau Montagnard

Mots-clés :

124 vues

Comments


Recherche par Tags
bottom of page