Featured Posts
Rechercher

Pic d'Arlet (64)


Il y a des randonnées qui commencent sous les hospices printaniers et qui se terminent en conditions hivernales.

En voici l'exemple parfait avec cette randonnée au pic d'Arlet.

Depuis 3 ans, nous avons un enneigement tardif et bien souvent les crampons sont obligatoires.

Aujourd'hui, j'ai décidé de laisser les raquettes dans la voiture pour ne prendre que les crampons et le piolet.

Direction la vallée d'Aspe, et après le Fort de Portalet, prendre la petite route sur la droite vers la centrale hydro-électrique. Suivre le panneau " Aubise".

On continue sur cette route très étroite pendant 4 kms, puis on se gare juste avant le panneau qui indique que la circulation au-delà est interdite.

Pas vraiment de parking sauf 50 mètres plus haut, mais bon en cette saison il n'y a pas foule.

On prend la piste qui longe le gave du Baralet puis on la quitte dans le virage qui part sur la droite.

Il y a un balisage rouge sur un tronc d'arbre.

Le sentier passe entre le bois de Baralet et de Broca, pour déboucher sur un joli plateau.

On passe devant la cabane Pacheu, puis on franchit un pont sur le gave du Baralet, pour ensuite grimper sur une jolie crête sommitale.

On passe près de plusieurs cabanes ( Larrecq, Gourgue Sec, Lurbe, et Caillaous).

J'ai longé la montagne de Banasse puis j'ai commencé à gravir la crête qui mène au sommet du pic d'Arlet.

Superbe panorama sur l'Espagne et notamment sur le Castillo de Acher.

La montée finale nécessitait les crampons.

La neige était abondante dès 1800m et heureusement qu'en partant assez tôt elle portait pas mal mais le retour m'a fait un peu regretter d'avoir laissé les raquettes.

Pour cette raison après avoir grignoté un bout au refuge d'Arlet, je suis resté sur les versants sud et sur les crêtes car la neige était moins profonde que dans les combes.

En cette saison j'adore les contrastes entre le printemps et l'hiver qui tarde encore.

C'est aussi l'occasion de voir de très belles cascades grâce à la fonte des neiges.

On reprend le chemin de l'aller pour revenir à son point de départ.

NB: Cette rando offre plusieurs possibilités car ceux qui ne veulent pas gravir le pic d'Arlet,

peuvent s'arrêter à la cabane de Gourgue Sec, qui est déjà une belle balade en raquettes.

Les plus courageux peuvent pousser jusqu'au refuge d'Arlet, et les autres, faire comme moi, c'est à dire gravir le sommet d'Arlet.

1190m de dénivelé, 16,5 km AR pour 7h40 de rando.

Niveau Montagnard en conditions hivernales, sinon Randonneur en l'absence de neige.

Recent Posts
1/42
Recherche par Tags
Bulletin avalanches
 Météo
Webcam Pyrénées
  • Facebook Classic
Cabanes et Refuges

© 2015 by James Pignoux . Proudly created with Wix.com